“TAKING THE PARA-CYCLING ROAD WORLD CHAMPIONSHIPS TO AFRICA FOR THE FIRST TIME UNDERLINES IMPORTANCE ON UCI AGENDA” SAYS COOKSON

Brian Cookson has vowed to continue the expansion of para-cycling to new regions as this week’s Para Road World Championships take place in Africa for the first time.

The locations for the next three editions of the event were confirmed in October last year, including the 2020 World Championships in Oostende, Belgium, which will take place in the same year as the Paralympic Games for the first time.

Since being elected in 2013, Cookson has expanded the number of para-cycling events, overseen the introduction of live-streaming of the UCI Para-Cycling World Championships, and introduced new regulations for para-cyclists’ eligibility for the UCI Hour Record Timed by Tissot, with Ireland’s Colin Lynch setting the first ever officially-sanctioned Para UCI Hour Record.

The UCI World Cycling Centre also hosted para-cyclists last year from five countries for a dedicated two-week training camp, the fourth such event organised by the UCI since 2015.

The UCI also supported the successful nomination of Greita Neimanas, the representative of Para-cycling on our Athletes Commission, to the World Anti-Doping Agency’s Athlete Standing Committee, providing more recognition for para-cyclists and their importance within the sport.

UCI President Brian Cookson said: “Our status as a major Olympic and Paralympic sport is vital, especially to our national federations, and Rio 2016 was a great success for cycling, attracting huge crowds and seeing multiple world records broken.

“I will use our excellent reputation in the Olympic Movement to grow cycling’s presence in Tokyo 2020 and beyond, as well as promoting para-cycling into new regions, such as this week’s Para Road World Championships in Africa.

“The number of bids received to host the next three editions of the event showed that there is great interest in para-cycling, and I am committed to ensuring the sport continues to grow in both established and emerging markets.

“Our focus on para-cycling has started to bear fruit and I will also be working closely with the International Paralympic Committee to continue its growth. The project we have planned to re-launch our classification management system will provide a vital tool to accomplish this goal.”

Cookson, who became President of the world governing body for the sport of cycling in 2013, is standing for a second term to build on the significant progress that has been made during the first four years of his Presidency. 

He aims to drive growth across all of cycling’s disciplines, accelerate international development, champion cycling for transport and leisure, ensure there is equal opportunity for men and women to participate and compete, build on cycling’s restored credibility and ensure the UCI continues to drive excellence in its operations.  

The UCI election will take place in Bergen, Norway, in late September.  
 


« EN ORGANISANT LES CHAMPIONNATS DU MONDE PARACYCLISME ROUTE EN AFRIQUE POUR LA PREMIÈRE FOIS, L’UCI RÉAFFIRME L’IMPORTANCE DE CETTE DISCIPLINE », DÉCLARE BRIAN COOKSON

À l’occasion, cette semaine, de la première édition africaine des Championnats du Monde Paracyclisme Route, Brian Cookson s’est engagé à poursuivre l’ouverture du paracyclisme à de nouvelles régions.

Les villes organisatrices des trois prochaines éditions ont été confirmées en octobre dernier, dont notamment les Championnats du Monde 2020 à Ostende (Belgique), lesquels se tiendront, pour la première fois, la même année que les Jeux paralympiques.

Depuis son élection en 2013, M. Cookson a multiplié le nombre d’événements paracyclistes, supervisé la mise en place de la diffusion en direct des Championnats du Monde Paracyclisme UCI et créé de nouvelles règles concernant l’éligibilité des paracyclistes pour le Record de l’Heure UCI Timed by Tissot, ce qui a permis à l’Irlandais Colin Lynch d’établir le tout premier Record de l’Heure Paracycliste UCI homologué.

L’année dernière, le Centre Mondial du Cyclisme UCI a également reçu des paracyclistes venant de cinq pays pour un stage d’entraînement de deux semaines, le quatrième événement de la sorte organisé par l’UCI depuis 2015.

L’UCI a, en outre, apporté son soutien à la nomination au Comité des sportifs de l’Agence mondiale antidopage de Greita Neimanas, représentante du paracyclisme au sein de notre Commission des athlètes, permettant ainsi de renforcer la reconnaissance et l’importance du paracyclisme dans la famille du sport.

Comme l’affirme Brian Cookson, Président de l’UCI : « Notre statut de sport olympique et paralympique de premier plan est vital, en particulier pour nos fédérations nationales, et Rio 2016 fut une grande réussite pour le cyclisme puisque l’événement a galvanisé les foules et vu plusieurs records du monde être battus. »

« Je ferai usage de notre excellente réputation au sein du mouvement olympique pour renforcer la présence du cyclisme à Tokyo en 2020 et au-delà et pour faire promouvoir le paracyclisme dans de nouvelles régions, comme en témoigne l’organisation cette semaine des Championnats du Monde Paracyclisme Route en Afrique. »

« Les nombreuses candidatures pour accueillir les trois prochaines éditions de cet événement montrent l’intérêt considérable dont bénéficie le paracyclisme et je m’engage à veiller à ce que ce sport continue de se développer, tant sur les marchés établis qu’émergents. »

« L’accent mis sur le paracyclisme commence à porter ses fruits ; par ailleurs, je collaborerai étroitement avec le Comité international paralympique pour poursuivre son développement. » Le projet de relance de notre système de gestion de classement nous fournira un instrument crucial pour atteindre cet objectif. »

Élu Président de la première organisation mondiale de cyclisme en 2013, Brian Cookson a décidé de briguer un second mandat afin de consolider les avancées majeures obtenues pendant ses quatre premières années de présidence. 

Son objectif est de favoriser le développement de toutes les disciplines cyclistes, accélérer le développement international, promouvoir le vélo comme moyen de transport et loisir, garantir l’égalité des chances hommes/femmes en termes de participation et de compétition, asseoir la crédibilité retrouvée et continuer à valoriser l’excellence dans les activités de l’UCI.

L’élection du Président de l’UCI aura lieu à Bergen (en Norvège) fin septembre.