“LET US CONTINUE TO BUILD A POSITIVE FUTURE FOR THE UCI” SAYS CURRENT PRESIDENT BRIAN COOKSON

Brian Cookson image.jpg

Brian Cookson has made an impassioned and powerful appeal to voting delegates ahead of tomorrow’s (September 21) vote to elect the UCI President for the next four years.

Cookson is in Bergen, which is hosting the UCI Road World Championships and is also one of the UCI Bike Cities, where he is keen to discuss his vision for the next four years with voting delegates, National Federations and International Confederations.

Brian Cookson said: “The UCI is unrecognisable from the chaotic and dysfunctional state it was in when I took over as President four years ago. Cycling was broken and its credibility lay in tatters under the old regime.

“Our transformation has not happened by chance, but through a huge amount of hard work and determination to transform the UCI into a world class governing body which sets a global standard.

“The UCI’s relationships with the IOC, WADA, sponsors, race organisers and teams at the very highest level and, most importantly the fans, are now stronger than for a generation. We have much to do and, if re-elected, I intend to build on the significant progress that has been made during the first four years of my Presidency.

“I have delivered on my promises, and demonstrated that I am a man that can be trusted to lead the UCI with good judgement and calm integrity. And I have shown consistently that I am a UCI President for ALL cycling disciplines.

“Voting delegates have a clear choice between someone who has kept his word, delivered change, and restored the UCI’s credibility......and someone who has allied himself with, and is supported by, the forces of the past.

“Make no mistake – we must look forward and build on our restored credibility, providing more opportunities for developing nations and even more support for those who require it most. That means creating more satellite centres, providing more equipment and more training camps for National Federations and their riders.

“We are here in Bergen, the first time the UCI Road World Championships are taking place in a city chosen since I was elected – and we can see here the huge and renewed enthusiasm that there now is for our beautiful sport. Now we must build upon the progress we have made with even more ambitious plans to take cycling to the next level.

“My leadership style is about consensus building, partnership building and involving all stakeholders in a way that is appropriate, assertive and strong and I believe that over the next four years, if re-elected, the UCI will go from strength to strength on my watch.”  

Brian Cookson aims to drive growth across all of cycling’s disciplines, accelerate international development, champion cycling for transport and leisure, ensure there is equal opportunity for men and women to participate and compete, build on cycling’s restored credibility and ensure the UCI continues to drive excellence in its operations. 


« CONTINUONS DE CONSTRUIRE UN AVENIR PROMETTEUR POUR L’UCI »,

ANNONCE BRIAN COOKSON, PRÉSIDENT SORTANT DE L’UCI 

Brian Cookson lance un appel passionné et puissant aux délégués votants qui devront élire demain, jeudi 21 septembre, le Président de l’UCI pour les quatre prochaines années.

Depuis Bergen, ville qui accueille en ce moment les Championnats du Monde Route UCI et qui peut se targuer de porter le label UCI Bike City, M. Cookson se fait une joie de débattre de sa vision pour les quatre ans à venir avec les délégués votants, les fédérations nationales et confédérations internationales.

Brian Cookson déclare : « L’UCI ne ressemble aujourd’hui en rien à l’organisation chaotique et dysfonctionnelle qu’elle était il y a quatre ans, lorsque j’ai accédé au poste de Président. Le cyclisme et sa crédibilité étaient en pièces sous l’ancienne direction.

« Notre transformation n’est pas un hasard, mais bel et bien le résultat d’un travail considérable et d’une détermination à réinventer l’UCI pour qu’elle devienne le fer de lance des instances dirigeantes internationales.

Les relations qu’entretient l’UCI avec le CIO, l’AMA, les sponsors, organisateurs d’événements et équipes au plus haut niveau, et surtout avec les supporters, sont aujourd’hui faites pour durer. Nous avons encore beaucoup à faire et, si je suis réélu, je veillerai à poursuivre les progrès accomplis pendant mon premier mandat.

J’ai tenu mes promesses et prouvé que l’on peut me faire confiance pour diriger l’UCI avec bon sens, sérénité et intégrité. J’ai montré à maintes reprises que je suis le Président de l’UCI pour TOUTES les disciplines cyclistes.

Les délégués votants ont un choix simple à faire, entre un candidat qui a tenu parole, transformé l’UCI et restauré sa crédibilité... et un autre qui s’est tourné vers les forces du passé en quête de soutien et d’alliances.

Ne vous y trompez pas : nous devons aller de l’avant et asseoir cette crédibilité retrouvée, en offrant plus d’opportunités aux nations en développement et encore plus d’appui à ceux qui en ont le plus besoin. Pour ce faire, nous devons créer plus de centres satellites, fournir plus d’équipement et de stages d’entraînement aux fédérations nationales et à leurs coureurs.

« Bergen est la première ville à avoir été choisie depuis mon élection pour accueillir les Championnats du Monde Route UCI, et le renouveau d’enthousiasme pour notre magnifique sport y est incontestable. Nous devons à présent poursuivre nos efforts fructueux en faisant preuve d’encore plus d’ambition pour permettre au cyclisme d’atteindre de nouveaux sommets.

Ma gouvernance repose sur le consensus, le partenariat et l’implication de tous les acteurs de manière appropriée, affirmée et forte, et je suis convaincu que si je suis réélu, l’UCI assoira sa position de force pendant les quatre prochaines années. »

L’objectif de Brian Cookson est de favoriser le développement de toutes les disciplines cyclistes, accélérer le développement international, promouvoir le vélo comme moyen de transport et loisir, garantir l’égalité des chances hommes/femmes en termes de participation et de compétition, asseoir la crédibilité retrouvée et continuer à valoriser l’excellence dans les activités de l’UCI.