Manifeste | Un programme et une vision pour les quatre prochaines années

Notre sport a beaucoup évolué en quatre ans.  Ensemble, nous avons fait des progrès colossaux.  Certains me disent qu’ils sont fiers de s’impliquer à nouveau dans notre sport et dans l’UCI.  Le cyclisme est plus ouvert, plus transparent, plus international et plus participatif que jamais auparavant.

Ce changement de cap est d’autant plus incroyable si l’on se souvient qu’en 2013, beaucoup se préoccupaient de notre manque crédibilité, de transparence et d’intégrité; l’ombre du scandale planant souvent au-dessus de l’UCI. 

C’est donc un bon début, mais il nous reste encore beaucoup à faire.  C’est pourquoi je sollicite un second et dernier mandat de président de l’UCI.  Je veux graver dans le marbre les progrès que nous avons faits ensemble ces quatre dernières années, et continuer à avancer en appliquant mon programme en six points pour promouvoir la croissance du cyclisme dans le monde.

Ce plan stratégique va favoriser le développement de toutes les disciplines cyclistes, accélérer notre développement international, promouvoir le vélo comme moyen de transport et loisir, garantir l’égalité des chances femmes/hommes en termes de participation et de compétition, asseoir notre crédibilité retrouvée et continuer à valoriser l’excellence dans les activités de l’UCI.

Ensemble, nous avons accompli de grandes choses au cours des quatre dernières années.  Aujourd’hui, je vous demande à nouveau votre soutien pour mettre en œuvre cette stratégie en six points et promouvoir la croissance du cyclisme dans le monde.

Pour le vélo,

Brian Cookson OBE

GA4R8260.jpg
Brian Cookson at 2016 Rio Olympics BMX